A middle-aged mother from Oxford has been exposed by the world’s leading Nazi-hunting organisation as a contestant in a ‘Miss Hitler’ beauty pageant. Participants in the online contest, which aims to promote ‘healthy Hitlerian competition’, use pseudonyms to disguise their identities.  But the US-based Simon Wiesenthal Centre (SWC) has unmasked the UK entrant – who calls herself Miss Aryan Angel and is favourite to win – as 42-year-old Sarah Mountford, a member of the far-Right group Britain First. The contest is hosted by Russia’s popular VKontakte social media website, known as VK. It allows users to vote for their favourite female admirers of the Nazi leader, with this year’s winner due to be announced on September 3. (…) A page urging people to ‘vote and support Miss Aryan Angel’ features a scowling photo of Ms Mountford amid Nazi imagery, including swastikas.

via dailymail: Miss Hitler beauty pageant contestant who called herself ‘Aryan Angel’ and boasted she was ‘white, pure-blooded female’ is exposed by Nazi hunters as a 42-year-old mother from Oxford

siehe auch: « Miss Aryan Angel » : une mère de famille britannique identifiée comme favorite au concours de beauté Miss Hitler Le concours est organisé sur un réseau social très populaire en Russie et en Biélorussie. Malgré son pseudonyme, cette mère de famille de 42 ans a été identifiée par des militants anti-nazis. Les candidates se présentent sous pseudonyme. Mais les militants anti-nazis du Simon Wiesenthal Center (SWC) n’ont pas voulu en rester là et ont réussi à identifier la favorite du concours de beauté Miss Hitler, organisé sur VKontakte, une sorte de Facebook, très populaire en Russie et en Biélorussie, qui promeut une « saine compétition hitlérienne ». Dans le viseur des chasseurs de nazis : « Miss Aryan Angel », la favorite de la compétition qui se décrit comme « une femme hétérosexuelle blanche de sang pur avec un désir ardent de revenir aux méthodes traditionnelles. Conformément à la nature. » Sa description revendique aussi : « Sang et sol. Ancêtres et honneur. Notre peuple compte. » Les militants des droits de l’Homme du SWC, ont ainsi pu identifier la candidate : Sarah Mountford, une militante du groupe d’extrême droite Britain First, originaire d’Oxford, rapporte la radio LBC News. La Britannique est âgée de 42 ans et est mère de famille.